Construction en Fuste


Construction en fuste


Qu'est ce que la fuste ?
  La "fuste" est une technique de construction traditionnelle qui consiste en l'assemblage de fûts (troncs d'arbres bien droits débarrassés de leurs branches et de leur écorce) empilés, ajustés et croisés aux angles.
   L'origine de cette technique nous vient des pays Nordiques à l'époque des Vikings. De simples abris, ces constructions en bois brut sont ensuite devenues isbas, chalets et enfin maisons d'habitation modernes, confortables et durables.
   La technique actuelle développée au Canada dans les années 60 (log building), permet grâces à des outils spécifiques tels que le compas-traceur à niveaux et la tronçonneuse, de produire des bâtiments parfaitement étanches à l'air, à l'eau, bien isolés et agréables à vivre.
   Nos fustes sont fabriquées en Sapin Douglas, un bois très résistant et présent dans les Pyrénées. Nous utilisons la technique éprouvée d'assemblage canadienne agrémentée des dernières innovations en matière d'entailles pour un meilleur résultat (voir plus bas le paragraphe technique)
Plus d'infos sur la fuste: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fuste


Quels sont les avantages de la construction en fuste ?
     - Ecologie : la fuste est une maison 100% éco-responsable
En effet nos fustes sont faites entièrement de bois coupés dans la région, qui nécessitent peu de transport et ne subissent aucun usinage ni traitement dangereux. La fabrication nécessite peu d'outils donc peu de pollution, et la fuste que l'on voudra détruire (après avoir abrité plusieurs générations !) est totalement recyclable et bio-dégradable. Mieux : en poussant, l'arbre stocke plusieurs dizaines de tonnes de carbone !
     - Confort : fa fuste est agréable a vivre
Une bonne isolation grâce aux rondins de 30 à 40 cm diamètre, associée a une bonne masse thermique, la couleur, l'odeur et la texture du bois brut créent des intérieurs particulièrement douillets et agréables.
     - Solidité : la fuste est très robuste  
Résistance au feu : bien sûr une maison en bois peu brûler, mais une fuste se consume en plusieurs heures, sans s'effondrer et sans dégagement de fumées toxiques grâce a l'absence de peintures et autres revêtements chimiques.
Résistance aux catastrophes naturelles : séismes, tempêtes, avalanches, inondations grâce à l'emboîtement solide des rondins. Une fuste peut se démonter pièce par pièce mais elle est quasiment indestructible. 
Résistance au temps : une construction en fuste  conçue et traitée pour être bien abritée de l'humidité et des insectes a une durée de vie de plusieurs siècles !
     - Coût : une fuste ne coûte pas plus cher qu'une maison "classique"
En effet le coût élevé de la main d’œuvre est équilibré par le faible coût de la matière première. De plus les bonnes propriétés thermiques dues a l'épaisseur des murs en rondins permettent des économies de chauffage.
    - Rapidité de fabrication : La préfabrication hors-site de la fuste permet un remontage rapide sur les fondations préparées a l'avance.
     - Facilité d’entretien : La fuste ne nécessite aucun entretien particulier, sauf si l'on opte pour une finition lasurée (facultative) qui devra être refaite périodiquement.
    - Développement durable : En choisissant nos constructions en fustes vous privilégiez de petites entreprises locales et vous sauvegardez un savoir faire rare et unique. De plus la fuste nécessite plus de main d’œuvre et moins de fournitures en comparaison a une maison classique.


Quels sont les inconvénients de la fuste ?
     - La difficulté d'obtenir le permis de construire, qui est variable d'un département à l'autre, et qui est due le plus souvent à la méconnaissance de cette technique par les administrations et les pouvoirs publics. A nous de leur expliquer qu'une fuste N'EST PAS un chalet alpin et peut s'intégrer parfaitement dans toutes sortes d'environnements dans le respect des règles d'urbanisme locales. Et à nous de faire valoir les arguments en faveur de la fuste !
     - Les contraintes liées à la technique de construction en fuste qui peuvent être parfois incompatibles avec certains plans. Parlons-en avec votre architecte !


Un peu de technique...
   Voici en détail les étapes de la construction d'une ossature de fuste, qui s'étale sur deux à six mois :

  Préparation des matériaux :
  Les arbres (Sapin Douglas le plus souvent) sont sélectionnés avec soin en fonction de leur diamètre (20 à 50 cm selon l'utilisation) et de nombreux critères de qualité (âge, rectitude, régularité, nœuds,...).
   Ils sont ensuite écorcés manuellement puis lavés au nettoyeur haute pression pour éliminer toute trace de sève susceptible de moisir
   
  Préfabrication :
  Puis on procède à la préfabrication des murs, et le cas échéant du solivage et de la charpente. Chaque rondin est choisi, puis positionné avec précision sur la construction en cours avant d'être tracé. Le traçage est une étape importante qui permet de reporter à l'aide d'un compas traceur à niveaux les formes du rondin inférieur sur le rondin supérieur et réciproquement. Ce tracé permet ensuite de découper à la tronçonneuse les entailles d'angles (nous utilisons en général la tête de cheval) et les entailles latérales (en général la double entaille en V-W). La finition des entailles est faite à la meuleuse d'angle avant d'emboîter le rondin à sa place définitive. L'ajustement des rondins entre eux doit suivre le tracé a la perfection ! 
   Une fois les murs montés, on découpe les ouvertures des portes et des fenêtres aux emplacements et aux dimensions choisis. Il faut tenir compte de la principale contrainte imposée par le rondin : le retrait. En effet le bois durant les 4 premières années de séchage va perdre 5% de son diamètre, ce qui signifie une perte de hauteur de 12 à 15 cm par étage !
 
  Démontage :
  Après avoir numéroté chaque pièce de bois (chaque rondin possède une place unique construction), on procède au démontage et au chargement sur camion rondin par rondin. C'est l'occasion de percer dans les fûts le futur passage des dans la gaines d'électricité et d'eau.

   Remontage :
   Après transport on remonte en une journée à deux semaines la structure sur les fondations préparées a l'avance. A cette occasion on tire les gaines et on met en place l'isolant en laine de chanvre entre chaque rondin.
   On peut ensuite procéder à la pose des menuiseries et aux finitions : ponçage des nœuds, traitement fongicide-insecticide biologique et éventuellement lasure

Construction en fuste : Pyrénées, Bagnères de Luchon, Luchon, St Lary, Arreau, St Gaudens, Comminges, Val d'Aran, Vielha, Viella,  Haute Garonne, Hautes Pyrénées, Toulouse, région toulousaine, Bordeaux, région Bordelaise, Marseille, région marseillaise, sud de la France.